Un peu d'histoire sur  « PONT-SCORFF

 

Pont-Scorff se partage, suivant la topographie, en deux parties, nommées le Haut et le Bas Pont-Scorff.


Cette « ville » se constitue initialement dans la partie basse sur le gué, puis sur le pont du Scorff, passage obligé de la voie romaine desservant le sud de la Bretagne.


Pont-Scorff prend une place prépondérante au 13é siècle lors du transfert de la juridiction de la grande seigneurie de la Roche Moisan, située en Arzano ; en résulte la construction sur la place, de notre actuel Mairie : départ du développement du Haut Pont-Scorff.


Du Pont (vieux) montait une route abrupte (le Casse-Coup pour ma génération) qui débouchait sur deux axes : Direction Quimperlé et Arzano.

 

 

Un peu d'histoire sur nos bâtiments...

 

La « MAISON DES PRINCES » est construite entre 1565 et 1577.

Elle a abrité l'ancien auditoire de la juridiction (tribunal), et une partie de l'édifice a probablement servi de logement à l'officier seigneurial comme en témoigne l'ancienne salle de réception et dont la cheminée porte un blason non identifié avec un chef à deux ou trois mâcles, marque d'allégence aux Rohan-Guémenée. (mâcle : figure formée d'un losange)
 

L'édifice devient un immeuble d'habitation avant d'être acheté en 1920 par la commune et transformé en mairie en 1925.
 

Le bâtiment est entièrement restauré en 1993.

 

L' église paroissiale est édifiée de 1892 à 1897 sur les plans de Armand Gassis, architecte à Châteaulin.

Construite en pierre de taille de granite,   l' élévation principale (clôches), faute d'argent est restée inachevée et donc le clocher « provisoire » en bois demeure encore aujourd'hui !


L' église fût construite en remplacement de la vieille chapelle, rue Terrien, aujourd'hui disparue.